Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

Voici la véritable photo de notre créateur : Bill S. qui inventa le faux crâne chauve, les cheveux a la guffa et les poches sous les yeux. Son humour particulier  l'a amené à se faire représenter dans ce portrait intitulé "tête de guillotiné dans un carton à pizza".

 

Fichier hébergé par Archive-Host.comBill S. excellent dramaturge, avait remarqué que le public avait tendance à fuir pendant ses pièces de théâtre pour peu qu'il y ait des longueurs. Or, Bill S. ne savait pas faire court. La version la plus expéditive de sa comédie la plus brève durait facilement cinq ou six heures, ce qui n'allait pas sans poser quelques problèmes techniques puisque son théâtre en plein coeur de Londres était entouré de parcmètres dans lesquels il fallait mettre des pièces toutes les une heure vingt trois, faute de quoi la calèche était saisie et le cheval exposé au pilori.

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

Il eut donc l'idée d'introduire dans ses pièces, des personnages comiques qui coupaient le fil du récit, ce qui permettait aux spectateurs assis au bar de réveiller ceux qui dormaient afin qu'ils aillent "mettre une pièce dans le cheval" comme on disait alors ("Put that f...g coin in that f...g horse !" dans la langue de Bill S.) . Ils en profitaient en général pour leur piquer leur place et s'y endormaient à leur tour parce que la nature et la bière ont horreur du vide.

Fichier hébergé par Archive-Host.comJe me souviens très bien, - j'étais encore un jeune homme à l'époque et qui cavalait sec, vous pouvez le croire, enfin, je vous dis ça, ça n'a aucun rapport bien sûr, mais c'est quand même important que vous sachiez qu'à l'époque, les femmes étaient toutes folles de moi, littéralement ! Vous n'imagineriez pas tout ce qui m'arrivait, c'était des aventures incroyables ! Tenez, un jour il y en a une qui m'a dit : "Retirez votre main tout de suite !" C'était dans l'autobus et dans la bousculade elle avait failli tomber sur moi alors je l'avais retenue vous comprenez, et d'ailleurs c'était une grosse mémère qui avait de la moustache et... mais bref, je m'égare. L'important c'est de se souvenir que j'étais un sémillant jeune homme !

Comment ? C'était pas du tout ça le sujet ? ... désolé...

Ariane Villard-ShaekesbrookEnfin, donc, Bill S. eut la brillante idée d'introduire ces personnages comiques. D'ailleurs ils existaient depuis très longtemps au théâtre. En général il faisaient et disaient n'importe quoi. Ils étaient seulement là pour divertir la foule et pour dire que le spectacle n'était pas fini. Ils pouvaient faire des grimaces ou des acrobaties, se donner des coups de pieds au cul, faire des pantomimes qui n'avaient peut-être aucun rapport avec le spectacle. 

Cette tradition existait d'ailleurs il n'y a pas si longtemps dans les salles de cinéma : il avait souvent deux ou trois parties avec, en premier, les "actualités", puis un court métrage et après l'entr'acte, le grand film. Jusque dans les années cinquante / soixante, il y avait des humoristes ou des chanteurs dans certaines salles de cinéma qui se produisaient à l'entr'acte... c'était un peu la même idée.

Fichier hébergé par Archive-Host.comOui, tout à fait Ariane, et merci de cette intervention comme toujours si éclairante. Voyez-vous chers amis, bonsoir, l'originalité des "Fools", c'est qu'ils s'insèrent dans l'histoire elle-même, jusqu'à en devenir les protagonistes et même les héros, ce qui est un comble. Le personnage de Falstaff par exemple, est pourvu de tous les vices : il est alcoolique, goinfre, lâche, vulgaire, on se moque de lui et, par constraste on admire d'autant plus ceux qui sont courageux, séduisants etc. C'est ce qu'on appelle un faire-valoir. Mais il prend tellement de place qu'il devient dans certaines pièces, le personnage principal. 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

 

 

De toute façon, ce que dit Ariane est toujours merveilleusement intéressant !

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

 

Mais quand ce qu'elle dit est "éclairant", je n'y suis pas pour rien non plus...

Titi le tétéchnicien

 

 

 

 

B..bon, Luc, tu v..viens ? On va la boire cette b...bière ?

Qui sont les fools ?Qui sont les fools ?Qui sont les fools ?
Tag(s) : #Fools

Partager cet article

Repost 0