Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Fichier hébergé par Archive-Host.com
Même pas peur !

 
 Comédie pour jeunes spectateurs

 

  de 

 
 Pierre Launay & Florence Delorme

 

 Éditions Porta Piccola

 

 

Scène 1- Wilbur de Brique-Broque

Entre Wilbur de Brique-Broque. Il est armé de pied en cape. Il est très imposant très sur de lui et se déplace lentement sur la scène

Wilbur de Brique-Broque
Je suis le Chevalier Wilbur de Brique-Broque et je n’ai peur de rien ! ...de rien du tout... ! …du tout…
Du tout p’tit peu peur quand même des fois… des fois, des fois, des fois…. Des fois tout l’temps...
J’ai peur ! Ouais ! Tout l’temps ! Oui madame ! Parfaitement !
Tout bas.
J’ai la trouille ! Tout l’temps ! J’ai la trouille comme ça :
grimace,
comme ça :
grimace,
et plus ça va, et plus j’ai les miquettes !
Il paraît qu’on s’habitue… moi je m’habitue pas. La frousse me fait mal au ventre. Elle me donne envie de vomir… Même, des fois, j’en ai la colique ! C’est comme ça depuis tout p’tit ! J’aurais peut-être dû en parler à mes parents… mais bon c’est pas facile !
Mes parents… enfin vous allez bien voir !

Il sort

 

Scène 2 - Les Parents de Wilbur

Pantomime : les parents apparaissent en grommelant, se disputent vaguement et repartent chacun de son côté sans qu’on ait compris un traître mot du dialogue.
On comprend cependant qu’il se déroule une vague scène de ménage à l’issue de laquelle le père, excédé, quitte la pièce, laissant la mère seule en scène. Elle sort un téléphone portable de sa poche et appelle sa meilleure amie à qui elle confie ses malheurs en pleurnichant.
Puis elle quitte la pièce elle aussi et on entend de derrière le rideau, le bruit d’une réconciliation avec le père
.

 

 

Scène 3 - Wilbur et Lapatrouille

Wilbur
Voilà ! Et c’est comme ça tout le temps, ils ne s’écoutent pas ! Ils se disputent... Alors, pour leur parler, c’est même pas la peine d'essayer ! Je me sens seul… Heureusement, j’ai ma Darendule ! Elle est belle, hein ! J’ai moins peur quand je l’ai avec moi, je peux pas l’emmener partout mais quand je l’ai je deviens l’héroïque chevalier Wilbur de Brique-Broque !

Lapatrouille Qui est entré sur la fin du monologue
Qu’est ce que c’est ?

Wilbur Grande frayeur, toute petite voix
C’est à moi

Lapatrouille
Oui, j’ai compris ! Et bien, tiens !

Wilbur
En garde !

Lapatrouille
En garde !

Wilbur
…Heu… bats-toi !

Lapatrouille
Pas de problème !

Wilbur
Ah … heu… recule !

Lapatrouille
Ben non !

Wilbur
…mais qu’est ce que tu veux ?

Lapatrouille
Rien… Je ne fais que passer…

Wilbur
...ah ? Qui es-tu ?

Lapatrouille
Je suis Lapatrouille ! Et toi ?

Wilbur D'une tout petite voix
Je suis le Chevalier Wilbur de brique broque… et… je n’ai peur de rien !

Lapatrouille
Moi non plus !

Wilbur Déconfit
Ah bon ? C’est vrai ?

Lapatrouille
Ben oui ! Comme toi !

Wilbur
…oui… enfin… mais, heu, toi c’est vraiment vrai ?

Lapatrouille
Vrai de vrai ! D’ailleurs c’est un peu pénible à force, de n’avoir peur de rien et ça m’attire pas mal d’ennuis, pas toi ?

Wilbur
Oh moi… c’est pas tout à fait vrai… j’ai dit ça comme ça, pour t’impressionner… parce que la vérité vraie, c’est que moi, j’ai peur de tout et j’ai tout le temps peur…

Lapatrouille
Ah bon ? Mais c’est formidable !

Wilbur
Ah non ! On voit bien que tu ne sais pas de quoi tu parles ! J’ai tout le temps mal au ventre…enfin je te passe les détails mais je t’assure que c’est pas formidable d’avoir peur de tout…

Lapatrouille
Génial ! Mais quand tu dis "de tout", tu exagères non ? C'est pas possible d’avoir peur de tout…

Wilbur
Alors je dois avoir un don pour ce qui est impossible, parce que j’ai vraiment peur de tout j’te dis !

Lapatrouille
Waouh ! Extra, pile-poil ce qui me fallait ! Mais alors t’as peur de….

Wilbur
Tout !

Lapatrouille
J’ai une chance incroyable ! Il faut absolument que tu m’apprennes ! Moi j’ai peur de rien et je t’assure que c’est pas marrant ! J’en ai vraiment assez d’être comme ça !

Commentaires et conseils

Même Pas Peur a été écrit pour être joué devant du jeune public. La pièce a été jouée une centaine de fois dans la plupart des écoles de Haute-Savoie, mais aussi dans des théâtres ou à l'occasion de fêtes de Noël. Le but était de parler de la peur, qui est un sujet très important pour les enfants, mais sans les effrayer ni édulcorer le propos. Nous avons donc abordé beaucoup de peurs, certaines très communes comme la peur du noir, et d'autres plus insidieuses comme la peur de ne pas être à la hauteur ou la peur de grandir. Bien sûr, il est vite devenu évident que nous parlions aussi des peurs des adultes et de la façon qu'ils ont parfois de faire croire à des choses effrayantes et totalement imaginaires.
Sur un plan technique, Même Pas Peur était joué par deux comédiens professionnels qui faisaient tous les personnages et lançaient eux-mêmes les sons et les éclairages. C'était un tour de force, mais lorsque le spectacle était terminé, et que les deux comédiens saluaient, les enfants - et aussi les adultes - cherchaient où étaient "les autres".
Il va sans dire que ce texte peut être joué par des enfants...
Il y a beaucoup de jeux de mots dans Même Pas Peur et aussi des mots difficiles que les enfants ne peuvent pas comprendre. C'est exprès. Les enfants aiment énormément les histoires qui ne sont pas dans un vocabulaire "bébé". Qu'on les confronte à des mots difficiles leur donne l'impression qu'on les estime et qu'on les considère comme des "grands"... et puis l'air de rien, ça enrichit aussi leur vocabulaire. Bon, il ne faut pas exagérer : je doute que La Métaphysique des Moeurs ferait un bon texte de théâtre pour les 6 - 10 ans...

Même Pas Peur a été intégrée das la série Microthéâtre aux Editions Porta Piccola.

Un extrait de Même pas peur !
Tag(s) : #Extraits, #Théâtre

Partager cette page

Repost 0