Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Fichier hébergé par Archive-Host.com
 LES NOUES

 

     Comédie en trois actes

     

 Pierre LAUNAY

 

 Editions Porta Piccola

 

 

 

Personnages

 

     Saoura, patronne du gite « Les Noues »

     Intifada, fille de Saoura

     Fortunia, amie de Saoura, belle-mère de Louise

     Louise, belle-fille de Fortunia, fille de Bernard, 

     Marie-Laure, amie de Fortunia et Bernard, mère de Constance

     Constance, fille de Marie-Laure et Pierre-Jean

     Le Père d’Intifada,

     Bernard Idéal, le mari rêvé de Marie-Laure

     Dieu,

     Le Prof de Gym, de Louise

     Le Colonel Valgus de Montorgueil, père de Fortunia

     Le Père Noël.

     La scène est aux « Noues », le gîte rural-chambre d’hôtes que tient Saoura. en demi-saison.

 

 

Acte I Scène I

- Intifada, Saoura

Fin d’après-midi

Intifada
Maman ! Pas de réponse. Maman !! idem Maman !!

Saoura
entrant
Inti ! Tu peux pas m’appeler Saoura comme tout le monde ?

Intifada
Oh la barbe ! T’es ma mère oui ou non ?

Saoura
Mais oui mon bébé chéri ! Je suis ta maman qui t’aime mais je préfère que tu m’appelles par mon nom.

Intifada
Saoura ?

Saoura
Oui …

Intifada
Mais c’est pas ton nom ! Tu t’appelles Marie-Christine … ! C’est ridicule !

Saoura
Ah ça ! Je suis d’accord : Marie-Christine c’est ridicule !

Intifada
Mais non… c’est pas ce que je voulais dire… oui c’est peut-être ridicule de s’appeler Marie-Christine mais c’est également ridicule de se faire appeler d’un faux nom par sa fille !

Saoura
Boh !

Intifada
C’est comme si tu voulais que je t’appelle Greta Garbo ou Sarah Bernhardt !

Saoura
Sarah Bernhardt...
elle réfléchit en se regardant dans une glace
… Sarah Bernhardt... hmm… pas mal… mais ça manque tout de même un peu de simplicité non ?

Intifada
Tu parles ! C’est pas ça qui va te déranger ! De toute façon Saoura c’est pas simple, simple hein… Qu’est ce que ça veut dire déjà ?

Saoura

« Victoire » ! En arabe…

Intifada
« Victoire » ! Pfff...

Saoura
Et « Intifada », ça veut dire « mon combat »

Intifada
Oui, je sais… ça veut surtout dire « galère ». C’est top à porter en classe !…

Saoura
Oh …

Intifada
Et je te dis pas l’ambiance quand t’as des copains juifs …

Saoura
Ah bon ? Pourquoi ?
Le téléphone sonne
Allô ?
Elle s’écarte pour répondre pendant ce temps Intifada s’adresse au public

Intifada
Ben oui quoi… « Intifada » c’est n’importe quoi ! Pourquoi pas « Guerre des Six Jours » ou « Bataille de la Marne » ? Depuis toute petite, chaque rentrée scolaire, ou à chaque fois que je vais en colo, au centre de loisirs, j’arrive avec mon prénom comme un panneau marqué « Foutez-vous de moi ! Vous gênez pas ! » Pendant les vacances à Marseille on m’appelait « le p’tit fada » ! Quand je pense qu’il y a des filles qui s’appellent, je ne sais pas moi, Bernadette ou Josette ! Ah Josette … ! Mon rêve… « Bonjour Josette ! », « salut Josette ça boum ? » ou bien « Josette…mon amour »

Saoura
Qui a terminé
Bon, ils arrivent. Ils étaient sur la place de Neuville. Enfin, « elles » étaient sur la place de Neuville : les maris ne sont pas là !

Intifada
Ah ?

Saoura
Ben oui... ! Au dernier moment ces « messieurs » ont décidé de prolonger leur partie de chasse en... Berry… si j’ai bien compris. Ah les mecs ! Aucune parole !

Intifada
Dommage…

Saoura
Pourquoi, dommage ?

Intifada
Ben… les hommes, ici, on n’en voit pas souvent hein …

Saoura
Oui, je sais. Mais bon… on s’en passe non ?

Intifada
Bien obligées… !

Saoura
Quoi ? Quoi ? Qu’est ce que tu veux dire ?

Intifada
Ben… je sais pas comment tu t’y prends mais…

Saoura
… mais ils ne restent pas longtemps… je sais ! Merci de me le rappeler !

Intifada
Bon, excuse-moi…

Saoura
Non, non, non… y’a pas de problème ! Tout va bien ! J’assume tout à fait…
Silence
… au fond, tu préférerais que je laisse s’installer ici un de ces pue-la-sueur qui viendrait aussi sec regarder le foot à la télé avec ses potes en buvant des bières ?

Intifada
On n’a pas la télé…

Saoura
… et bien il en amènerait une ! Et aussi un 4X4, une piscine et des magazines de cul, et le temps de faire « ouf » il se mettrait à péter au lit !

Intifada
Oh ? Ils sont comme ça les mecs ?

Saoura
Parfaitement ! Crois-moi, je sais ce que c’est "un homme " ! J’en ai connu bien assez pour ça !

Intifada
Ça c’est vrai que pour la quantité y’a rien à dire… Par contre sur la durée… t’as pas beaucoup d’expérience pas vrai ?

Saoura
Et alors ? Il y a des chewing-gums qui sont comme ça : ils ont du goût pendant trente secondes, puis plus rien… t’as beau mâchouiller pendant des heures… rien ! ça sert à rien d’insister : quand c’est fade, c’est fade !

Intifada
…T’as de drôles de comparaisons, je trouve…

Saoura
Bon, ben en tout cas, cette absence de maris va nous permettre de mettre au point le concept du « séjour sans mâle, séjour sans maux ! »

Intifada
Sérieux ? Tu y tiens toujours ? Mais ça ne marchera jamais ton truc !

Saoura
Bien sûr que si ! Et plus que jamais ! La libération de la femme n’est qu’un leurre qu’une apparence !

Intifada
Oh ! Misère !

Saoura
Les femmes d’aujourd’hui sont trompées par la certitude que leur libération est advenue mais c’est toujours elles qui élèvent les enfants, qui font le ménage, qui font les courses… La seule différence, c’est que maintenant en plus, elles travaillent !

Intifada
Arrête, Maman !

Saoura
Et cesse de me ramener à ma condition de mère ! Je suis une femme libre ! Je ne suis pas seulement une mère ! Il est temps que nous autres femmes assumions notre féminitude !

Intifada
…Féminitation!!

Saoura
T’occupe ! On va tout mettre en œuvre pour faire passer à nos pensionnaires un séjour de reconstruction féminine. J’ai dit !

Intifada
Eh dis-donc ! Et si j’étais pas d’accord ? C’est un chouïa facho tes décisions …

Saoura
Oui, mais c’est la guerre !

 

Scène 2 - Les mêmes, Fortunia, Marie Laure

Entrée de Fortunia et Marie-Laure

Fortunia
Ma chérie !

Saoura
Ma chérie !

Fortunia
Je suis tellement contente de te revoir !

Saoura
Et moi donc ! Il y avait tellement longtemps !

Fortunia
C’est vrai ! Si longtemps !
Vers Marie-Laure
Marie-Laure, je te présente ma grande amie Saoura ! Saoura, je te présente ma grande amie Marie-Laure…

Saoura Embrassant Marie-Laure
Bienvenue !

Marie-Laure
Euh… Bonjour… Merci

Fortunia
Et cette belle jeune fille… c’est… Croisade n’est-ce pas ?

Saoura
Intifada ! Elle s’appelle Intifada … Inti, je te présente Fortunia dont je t’ai tant parlé

Intifada Lui tendant la main.
Bonjour

Saoura
Tu peux l’embrasser tu sais…

Intifada
Je sais…
Elle tend aussi la main à Marie –Laure
Bonjour…

Marie-Laure
Bonjour euh… Intifada

Intifada
Vous pouvez m’appeler Baston, c’est plus facile à retenir…

Saoura
Inti !!... Arrête… Tu es insupportable !

Fortunia
Non, laisse ! C’est ma faute… Intifada, excuse-moi d’avoir écorché ton prénom. Je suis navrée…
à Marie-Laure.
Mais que font les filles ?

Marie-Laure
Elles s’occupent des bagages.

Intifada
Ah oui ! C’est vrai que les maris ne sont pas là … J’y vais !

Fortunia
Pas la peine, voilà Constance.
Entre Constance

 

 

Scène 3 - Les mêmes, Constance

Fortunia
Constance, je te présente Saoura, dont je t’ai parlé pendant le voyage.

Constance
Enchantée.
Elle lui sert la main.
C’est très joli chez vous… je suis très heureuse de faire votre connaissance.

Marie-Laure
Et voici Intifada… vous êtes à peu près du même âge, vous pourrez jouer ensemble…

Intifada
… à chat perché ! …Salut !

Constance
Enchantée, euh…je suis..

Intifada
… Très heureuse de faire ma connaissance… moi, pareil !

Fortunia
Ah ! Voilà enfin Louise !

Entre Louise, l’air revêche

 

 

Scène 4 - Les mêmes, Louise

Fortunia
Louise, je te présente mon amie Saoura et sa fille Intifada, Saoura, Intifada, je vous présente ma fille Louise

Louise
… Sa belle-fille !

Fortunia
Oui, pardon ma belle-fille Louise !

Saoura
Bonjour et bienvenue

Intifada
Salut !

Louise
… ‘lut !

Intifada à Louise
C’est contagieux ce que t’as ?

Louise
Quoi ? Qu’est-ce que j’ai ?

Intifada
L’air peste….

Constance elle pouffe
L’air peste !... génial !

Louise
Pfff… c’est malin…

Fortunia
Et les deux autres, et bien, ce sont les absents, Bernard et Pierre-Jean qui sont à leur partie de chasse…

Saoura
Oui, dans le Berry…

Marie-Laure
Où ça ?

Saoura
Dans le Berry non ?

Marie-Laure
Elle rit

Saoura
Quoi ? Qu’est ce qu’il y a de drôle ?

Marie-Laure
Dans le Berry !!

Saoura
… Ben quoi ?

Marie-Laure se calmant
Excusez-moi, c’est la fatigue ! Ils sont en Sibérie pas dans le Berry… mais vous ne pouviez pas le savoir…

Intifada
En Sibérie !?

Fortunia
Oui, oui

Intifada
Pour chasser ?

Fortunia Perplexe
Oui …

Saoura
… Et bien oui… pour chasser, … venez, je vais vous montrer la maison…

Intifada
Mais c’est débile !
Un temps de silence
Déjà chasser c’est con ! Mais chasser en Sibérie ! Faut être complètement déjanté ! Qu’est ce qu’ils trucident là-bas ? Des Moujiks ?

Saoura
Bon Intifada ça suffit ! Va chercher le reste des bagages s’il te plaît !

Intifada Tout en sortant
…en Sibérie… N’importe quoi !!

Constance
Je vais l’aider !

Fortunia
Tu devrais y aller aussi Louise.

Louise En sortant, l’air maussade
Ouais…Super !!

 

Fin de l'extrait

Un extrait des Noues
Tag(s) : #Extraits, #Théâtre

Partager cette page

Repost 0